20/02/2010

Le Proscenium de Liège et Venise sous la neige...

Hier, vendredi soir, nous avons eu le grand plaisir de découvrir le théâtre du Proscenium à Liège. L'endroit est très sympa et l'accueil on ne peut plus chaleureux. Le Proscenium dispose d'une pièce d'accueil où on peut boire un verre avant ou après le spectacle. A l'heure prévue, 20h30, un rideau s'ouvre et le public composé d'une cinquantaine de personnes est invité à pénétrer dans la salle. Pour cette pièce en tout cas, pas de rideau...on entre directement dans le sujet car un des acteurs est présent et s'active dans le décor. On prend place sur les banquettes en gradins qui offrent une assise étonnamment confortable et permettent une vue parfaite sur l'ensemble de la scène. Le décor correspond parfaitement à l'ambiance recherchée et ne souffre d'aucun défaut tout au long du déroulement de la pièce. Le Proscenium bénéficie manifestement d'une équipe de régisseurs de choc.

Très bonne mise en scène...Fluidité de l'action sans temps mort, pas de grosses ficelles, tout s'enchaîne avec naturel et bonheur...

La pièce est drôle, même très drôle et le quiproquos d'entrée de jeu tout à fait plausible, donc, efficace... Les spectateurs n'ont pas dû se forcer pour rire de bon coeur...Et ils ne s'en sont pas privés...

L'auteur de la pièce, Gilles Dyrek est né à Paris, en 1966. 234

En parallèle de son métier de comédien pour le théâtre et la télévision, il a joué et mis en scène ses précédentes pièces : L’éléphant s’enferme dans la salle de bains pour jouer avec les robinets(Th. Blancs-Manteaux, Paris 1992-1993), Le Projet – titre provisoire (Café de la Gare, Paris 1995-1996), Les Modernes (Café de la Gare, Paris 1999), La Touche Étoile (Lucernaire, Paris 2002-2003).

(cfr. http://entractes.sacd.fr/detail_auteur2.php?idauteur=234&...)

Les quatre acteurs nous ont ravis. Dans le ton, synchrones, avec dynamisme et sans floches... Parfaits, vraiment parfaits. Venise-2

 

 

Ils ont eu droit à cinq rappels sous un feu nourri d'applaudissements bien mérités.

Avec :
   Jean-Luc : Samuel Rizzo
   Nathalie : Delphine Lardinois
   Christophe : Patrick de Froidmont
   Patricia : Laurence Welkenhuyzen 

Mise en scène : Pierre Sumkay 
Scénographie : Dominique Chenut
Décors : Daniel Deswert 
Eclairages : Luc Jaminet 
Affiche : Bruno Gazzotti, Alain Hubert, Samuel Rizzo 
Régie technique : Francesco Nobile, Christiane Simon 

Je ne résiste pas au plaisir de vous reproduire ici le texte de leur programme:

"Au moment de rédiger ce programme, nous nous sommes longuement demandé ce que nous pourrions vous dévoiler de l'intrigue de cette pièce.

En dire trop peu, ce n'était pas assez pour vous mettre l'eau à la bouche. En dire plus ou trop, c'était gâcher votre plaisir de la surprise.

Car des surprises, vous allez en découvrir tout au long de ce spectacle.

Juste une réflexion alors: au premier abord, "Venise sous la neige", ça sonne mélancolique, un peu comme la triste fin d'un film d'amour. Pourtant ce spectacle sonnera juste le glas de votre sérieux. En effet, cette pièce permet aux spectateurs de se retrouver, aussi bien dans le couple un peu niais que dans celui au bord de la rupture.

C'est vache, c'est moqueur mais qui n'a pas rêvé un jour de pimenter un dîner où il n'avait pas envie d'aller ?

Ce qui commence comme de simples retrouvailles entre anciens étudiants d'une même université dérape et le public se retrouve complice de cette "mise en scène" absurde...

Bref, des personnages qui vont au bout de leur folie pour les uns et de leur connerie pour les autres..."

Sachez encore que TOUT EST COMPLET JUSQU'AU 6 MARS mais qu'il y a deux séances supplémentaires le vendredi 12 mars à 20h30 et le dimanche 14 mars à 18h.

Réservation par téléphone ou fax: 04/221.41.25

ou par mail: theatreproscenium@yahoo.fr

A bon amateur...

(Guyde)

16:02 Écrit par TDA dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Snif ! tout est complet !

Écrit par : Emma | 25/02/2010

Les commentaires sont fermés.