10/12/2010

Dans le labyrinthe du jardin de ma soeur...

Hier soir, 21h00, une fois quittée l'ambiance tapageuse et d'ère glaciaire de la place du Marché aux poissons transformée pour l'occasion (et ce depuis hélas déjà 10 ans) en luna Noël parc, me voici entré dans l'univers feutré et chaleureux du Jardin de ma soeur (http://www.lejardindemasoeur.be/jd-commence.php?language=fr) (Parking miraculeux trouvé dans la rue Lepage pour ne plus dorénavant tourner pendant des heures...http://www.cityplug.be/fr/Bruxelles/W25TV5KC_Mobilite_Par...). Surprise, le public sera constitué ce soir d'un jeune couple sympa et de votre serviteur... Comme quoi les temps sont durs pour la Culture ! Quoiqu'il en soit, les comédiennes entrent en scène et nous font une démonstration brillante de leur talent, jouant devant nous comme devant une salle comble. Belle performance pour ces jeunes artistes qui sont également les auteurs du texte qu'elles nous interprètent avec force, subtilité et conviction. Pas facile de jouer devant trois personnes mais, bizarrement, c'est moi qui me retrouve dans une position inconfortable... Seul ou presque, chaque réplique m'est personnellement destinée, chaque regard appuyant une phrase se porte immanquablement vers le mien que je ne peux ou ne veux d'ailleurs décrocher tant leur jeu est prenant. Le texte est bien ficelé, plein d'humour et de vérité aussi. L'homme est malmené et la femme vacille souvent sur son piédestal.  On rit, on s'interroge, on réagit, on se remet en question et surtout, on essaye de comprendre tous les mots qui nous sont livrés par ces deux redoutables observatrices de l'âme humaine. Avec bien entendu un léger, très léger parti pris en faveur de la part féminine qui sommeille ou s'éclate en nous... Normal, ne sont-elles pas les dignes représentantes de ce sexe qu'on dit faible mais que j'ai personnellement constaté fort et hardi. Bravo mesdemoiselles, les mâles n'ont qu'à bien se tenir ou vous lâcher les fauve...ttes avec leur douceur capable d'apprivoiser la brute la plus épaisse. Très bonne démonstration, très convaincante, une pièce à voir si on veut savoir. Suivez les guides dans le Labyrinthus Females... (Guyde)


Labyrinthus Females

 

sp-356.jpg

 

(Ci-après, une présentation très bien conçue tirée lâchement du site du "Jardin de ma soeur")


Ce spectacle s’adresse à deux types de personnes :
les hommes et les femmes.


Autant dire que tout le monde s’y retrouve :
Labyrinthus Females vous invite
dans l’univers méconnu des femmes !

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir
sans le leur demander et tout ce qu’elles
n’ont jamais osé vous dire. 

De la petite fille à la grand-mère,
elles nous ouvrent leurs cœurs et leurs pensées,
avec un humour franc, décalé et touchant.
Les deux comédiennes enchaînent les portraits
de ces femmes que nous croyons connaître. 

Bienvenue dans
« le grand passage à la moulinette des idées reçues » !

« Les hommes qui ne me plaisent pas, je leur plais.
Fuis-moi, je te suis, suis-moi, je te fuis.
Et si moi, je te fuis, je suis qui ? »

Excellente et dynamique mise en scène de Rosalie Vandepoortaele

avec Bénédicte PHILIPPON (http://www.lejardindemasoeur.be/jd-personne.php?pers_id=5...) + (http://www.bellone.be/fr/ressources/details/persons/19186...) (que j'ai eu le plaisir d'applaudir dans le rôle de "Sylvia" chienne adorable à La Valette à Ittre, voir dans les archives de ce Blog) 

Sylvia-comédiens-WEB.jpg

pers-552.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 et Mathilde MAZABRARD 

pers-551.jpg

(http://www.lejardindemasoeur.be/jd-personne.php?pers_id=5...) en partance, c'est vrai, c'est juré, pour l'ile de l'éternel printemps, la Nouvelle Calédonie...

+ plein de photos sur http://www.google.be/images?q=rosalie+vandepoortaele&h...

13:56 Écrit par TDA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.